Patrick Boutin

13412923_1742031976075262_1335504458837039726_n

Né en 1968 dans le nord de la France, Patrick Boutin vit aujourd’hui à Paris. De formation artistique, il pratique principalement la prose et contribue régulièrement, par ses nouvelles grinçantes, à de nombreuses revues françaises et belges comme Catarrhe, La Tribune du Jelly Rodger, Empreintes, L’Ampoule, FPM, Le deZopilant, Trakt et Même Pas Peur. Il a publié Tueurs en chérie en 2015 (Ska éditeur), Le Fruit des Fendus (Cactus Inébranlable) et Mauvaise graine (éditions de l’Appartement) en 2016, La fin des haricots (Z4 Éditions), À la folie, pas du tout (Z4 Éditions) et Les fées vertes (lespetiteshistoires.fr) en 2017. Il a également illustré en 2017 La Civito de la Nebuloj de Sylvain-René de la Verdière (Hérésie.com) et a participé à La Machi et autres miniatures (Les deux Zeppelins), Double Mixte (Jacques Flament Éditions), Nutty Valentine’s (Nutty Sheep), Nutty Wolves (Nutty Sheep) et à l’anthologie Naissance des Deux Crânes (Les Deux Crânes).

À paraître : Mano Negra (RroyzZ), À pierre fendre (RroyzZ), Sexe faible (Les crocs électriques) et Midi à ma porte (RroyzZ).

 

Avec Bloganozart

Bloganozart n°5, octobre 2016, Avaler la pilule

Bloganozart n°6, octobre 2017, Copier sur son voisin