Martine Alazetta

«De formation littéraire, j’ai toujours aimé écrire, passionnée mais néanmoins brouillon j’ai tenté d’envoyer une nouvelle*, et surprise ! j’ai été éditée. Aussi je remercie chaleureusement l’association. Cette expérience m’a fait comprendre que je devais continuer à apprendre pour tenter de maîtriser plus profondément l’écriture.

A l’issue de cette parution, j’ai décidé à l’âge de 51 ans de reprendre mes études et me suis engagée à suivre une formation de journaliste presse. Je poursuis actuellement ce cursus qui devrait se terminer dans 2 mois. Je ne serais jamais assez reconnaissante à Bloganozart de m’avoir ouvert de nouvelles perspectives. Une reconversion professionnelle et une passion qui s’affirme un peu plus intensément chaque jour. Apprendre à conjuguer l’imagination, à drainer les verbes, accorder émois avec surprises, verbaliser les sensations et jouer avec mots de la même manière intense et burlesque que le destin. »

* Le texte A travers l’éternité de Martine Alazetta a été publié dans la revue Bloganozart n°5 en octobre 2016.

Publicités