Benoît Camus

Après une formation d’ingénieur, Benoit Camus décide très vite de se consacrer à sa famille et à l’écriture. Il sème ses textes à la volée, publie au sein d’anthologies, chez différents éditeurs, ou en revues. Un premier recueil de ses nouvelles sort aux éditions Jacques Flament, puis un roman et, dernièrement, un recueil de chroniques, toujours chez le même éditeur. Il poursuit sa route, se réjouit à chaque fois qu’elle en croise d’autres, comme celle de Bloganozart.

Visiter le blog de Benoit Camus 

et sa page chez Jacques Flament Editions 

Bibliographie :

Chroniques d’un père au foyer, Jacques Flament Editions (2017)

Le bunker, troisième témoignage, Jacques Flament Editions (2015)

Import-Export, Jacques Flament Editions (2012)

Des collectifs :

Parties communes, Antidata (2016)

La folie, Jacques Flament Editions (2016)

L’ennui, Jacques Flament Editions (2016)

A-Marée, Bloganozart Editions (2015)

Niveau(x), Jacques Flament Editions (2015)

Rendez-vous après la fin du monde, Zonaires Editions (2013)

Histoires à lire sur le trône, L’anthologiste (2013)

Instants, Editions Rouages (2013)

Histoires à lire dans une salle d’embarquement, L’anthologiste (2013)

Les cent derniers jours, Zonaires Editions (2012)

Leitmotive 3, Jacques Flament Editions (2012)

Leitmotive 2, Jacques Flament Editions (2011)

Les petits crimes, Editions Mille Plumes (2011)

Histoires modernes, Nouvelles paroles (2009)

… et d’autres textes au sein de recueils associatifs ou de revues (L’Ampoule, Bloganozart, Harfang, Etudes Touloises, moshi moshi)

 

Publicités