Actualité de nos auteurs : Jacques Cauda

Jacques Cauda a participé aux recueils Encuentro (2014) et A-Marée (2015) ainsi qu’aux revues Bloganozart n°1-2-3-4-5 en tant qu’auteur et/ou illustrateur. Notre première collaboration ? La publication du texte Un modèle : Hélène sur le site internet de Bloganozart puis la lecture d’un extrait de son ouvrage Je est un peintre paru en 2012 aux éditions Jacques Flament lors d’un de nos événements. En parallèle, il participe également à plusieurs de nos expositions.

L’auteur a écrit pour de nombreux ouvrages collectifs et revues et a publié entre autres Toute la lumière sur la figure (Ex Aequo), Elle et nous, Flammes vives (2017),  Le Bunker : Quatrième Témoignage, Point de dimanche (chez Jacques Flament).

couv-comiledie

Jacques Cauda, Comilédie, Tinbad Roman, février 2017.

En 2014, il se prête à une série d’entretiens qui donnera lieu à la publication de sa biographie de peintre et écrivain Jacques Cauda, in Cauda venenum d’Elise Vincent et Déborah Vincent (février 2015, Jacques Flament Editions) dans laquelle l’introduction précisait :

« En 2015, soit l’an 30 après J.C., la divine Comilédie, oeuvre subversive de Jacques Cauda sort de l’ombre. Il apparaît au fur et à mesure des entretiens et du récit de ses péripéties que tout bouleversement reste à venir… »

En effet, il faudra attendre deux années de plus avant que l’oeuvre de sa vie, écrite il y a près de 30 ans, ne soit mise en lumière.

Grâce aux éditions Tinbad et en faisant preuve d’encore un peu de patience, nous pourrons découvrir dès le 25 février ce livre que l’auteur qualifie de « fissuré comme l’atome ».

Retrouvez les critiques de Pierre Michel sur le site de Jacques Cauda et de Jean-Paul Gavard-Perret sur lelitteraire.com

Ne manquez pas la lecture prévue le mardi 21 février à 20h30 au Café de la mairie à Paris, Saint-Sulpice.

Publicités