Mael Guezel et Julien Coulon, le duo Akdeniz Project au vernissage de l’exposition Encuentro le 10 octobre 2014

JULIEN COULON : oud – bouzouki – guitare – saz – cetera – citole

Premier Prix de guitare classique, il cumule, en outre, une formation jazzistique et une maîtrise de musicologie. Son horizon musical s’étend de la musique classique au jazz, de la chanson française au rock, de la musique orientale à la musique celtique. Progressivement il explore l’univers des cordes pincées et joue, notamment, du luth, du saz, de la mandoline, du théorbe, du bouzouki, de la guitare baroque… Julien se produit régulièrement en concert aussi bien en solo qu’au sein de différents ensembles et, parallèlement à ses activités de musicien, il est également professeur de guitare, de basse et de oud dans les MJC de Saint-Cloud et de Bourg-la-Reine.

http://www.myspace.com/juliencoulon

www.juliencoulon.com 

julien coulon par dela les nuages

MAËL GUEZEL : tombak – daf – bendir – riqq – cajon – cloches.

Maël Guezel étudie les percussions à l’École nationale de musique de Dieppe avec Marie Delemer où il obtient son diplôme d’études musicales en 2002. Il se perfectionne avec Michèle Claude, Franck Tortiller et Eve Payeur. Il participe à la création de deux spectacles de contes : Le Voyage de Fred avec Gérard Marbehan (Théâtre des Coteaux) et La chanson des pierres avec Bruno de La Salle et Leonid Karev ainsi qu’au spectacle Le Carnaval baroque de l’ensemble Le Poème Harmonique. Maël Guezel rencontre Joël Grare, percussionniste atypique avec lequel il joue dans plusieurs projets dont L’encre de Chine d’ Yvan Cassar au Palais des Congrès en 2005, l’oratorio mundi d’ Armand Amar au festival des musiques sacrées à Fès, au Maroc, en 2011. Il participe à l’enregistrement du cd « Paris-Istanbul-Shanghaï »du même Joël Grare avec l’ensemble Les voleurs de lune en 2008. Avec le chanteur Romain Dudek, il se produit en duo pendant deux ans et enregistre l’album La poésie des usines salué par la presse (TTT Télérama, Rock’n folk, Libération…) ainsi que la musique de deux films-reportages de John Paul Lepers : Madame et Le jour de gloire.

Son chemin l’amène à rencontrer des musiciens comme Vangelis, Johnny Hallyday, le danseur buto Masaki Iwana.

Il compose la musique d’un court métrage de Jonathan Rio (2008) »La petite fille qui mordait ses poupées », du court-métrage de Bernard Fauchier « issue de secours » une bande son pour le spectacle de danse « les murs ont-ils des portes », chorégraphie de Christophe Zaorski et Sylvie Berthomé. Il joue avec la formation de jazz oriental Ibrahim Maalouf Sextet. Il tourne avec le trio de musique improvisée « Hohhot »et enregistre un album en 2009 (Le Petit Label) et « Häuschen », duo avec Ralf Altrieth.

Il crée un solo composé de pièces vocales délirantes et de compositions instrumentales avec vibraphone, casseroles, gaine électrique, gong philippin… En 2013, Il tourne dans un spectacle de la compagnie Artichaut avec le comédien Michael Benoît « Le Grand Retournement ».

Il tourne aussi avec « Akdeniz », un duo avec Julien Coulon autour des musiques du bassin méditérannéen.

Il crée un projet autour de chansons écrites et interprétées à la voix et au piano.

En parallèle, il enseigne dans diverses écoles et conservatoire de musique.

http://www.myspace.com/maelguezel

6699_152442144920726_811744530_n

Un grand merci à ces deux musiciens talentueux de nous faire l’honneur d’être avec nous au vernissage ENCUENTRO 😉

Une belle rencontre artistique en perspective 😉

Publicités